Enseignement supérieur • Recherche • Développement

Directeur/Directrice de l'institut national supérieur du professorat et de l'éducation (INSPÉ)

Réf. 2019-271074

Gironde (33), France

Directeur/Directrice de l'institut national supérieur du professorat et de l'éducation (INSPÉ)

Organisme de rattachement

Université de Bordeaux

Employeur

L’université de Bordeaux accueille 56 000 étudiants qui sont répartis dans 8 composantes de niveaux intermédiaires : 4 collèges de formation et 3 instituts dont l’INSPE. Sa formation est adossée à une recherche à spectre disciplinaire large qui est répartie dans 11 départements de recherche. L’INSPE accueille plus de 2800 étudiants et regroupe près de 300 agents (dont 180 enseignants et enseignants-chercheurs) répartis sur six sites de formation dans les cinq départements : Périgueux, 2 à Bordeaux, Mont de Marsan, Agen et Pau. Le siège académique de l’INSPE est établi à Mérignac (Bordeaux métropole, Gironde).

Versant

Fonction publique d'Etat

Catégorie

Encadrement Supérieur

Poste à pouvoir le

01/12/2019

Quotité de temps de travail

Temps complet

Pièce(s) jointe(s)

Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploi Enseignement supérieur • Recherche • Développement • ENSEIGNANTE-CHERCHEUSE / ENSEIGNANT-CHERCHEUR (FPE - FP2RCH02)
  • Date de publication 07/10/2019
  • Date de fin de publication 07/11/2019

Description du poste

Descriptif de l'employeur

La loi pour une école de la confiance met en œuvre une nouvelle approche de la formation des enseignants et conseillers principaux d’éducation (CPE). Ce faisant, elle met en place des instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation (INSPE) qui offriront une approche, harmonisée nationalement mais ancrée dans les territoires, à même de répondre aux enjeux à venir. Le nouveau référentiel de formation intitulé "Former l'enseignant du XXIe siècle" des futurs professeurs des premier et second degrés et CPE définit le contenu de la formation délivrée au sein des nouveaux INSPE. La réforme de la formation initiale repose sur 3 principes : le caractère universitaire de la formation ; la masterisation ; l’alternance, durant l’année de stage, de la formation universitaire et de l’exercice en responsabilité. Elle s’insère dans un continuum de formation prévoyant, en amont du master, une préprofessionnalisation au sein du cycle licence, et, après la titularisation, des dispositifs de formation durant les trois premières années d’exercice. Elle renforce l'interaction entre la formation théorique et l’exercice en responsabilité par les fonctionnaires stagiaires.


C’est dans ce cadre que l’INSPE de Bordeaux recrute son directeur/sa directrice. C’est une composante de l’université de Bordeaux qui, en partenariat avec le Rectorat de l’académie de Bordeaux et les universités Bordeaux Montaigne et de Pau et des Pays de l’Adour, est en charge de la mise en œuvre de la formation des enseignants du premier et du second degrés. Se substituant à l’école supérieure du professorat et de l’éducation d’Aquitaine (ESPE d’Aquitaine), l’INSPE de l’académie de Bordeaux devra définir et déployer les nouvelles maquettes de formation en cohérence avec la loi « Pour une école de la confiance » promulguée le 28 juillet 2019 et les orientations ministérielles.

 

Le projet de l’INSPE de l’académie de Bordeaux est d’organiser et de garantir une offre de formation rénovée de qualité, coordonnée et cohérente sur tout le territoire aquitain qui mobilise les résultats de la recherche à des fins de transfert vers la formation. Cette offre intégrera une réflexion en lien avec les autres INSPE de Nouvelle-Aquitaine (Poitiers, Limoges). Ce projet en cohérence avec la nouvelle loi doit favoriser les mutualisations, les échanges ainsi que les passerelles au sein des mentions et parcours du master MEEF mais également vers les autres mentions de master portées par l’université de Bordeaux ainsi que celles portées par les universités partenaires de l’INSPE. Ce projet prend aussi en compte les évolutions des formations de premier cycle universitaire.

Descriptif du poste

Les instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation sont administrés par un conseil de l’institut et dirigés par un directeur.

Le directeur ou la directrice de l’institut prépare les délibérations du conseil de l’institut et en assure l'exécution. Il.Elle a autorité sur l'ensemble des personnels.

Il.Elle est ordonnateur des recettes et des dépenses, dans le cadre du budget propre intégré de l’institut.

Il.Elle a qualité pour signer, au nom de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, les conventions relatives à l'organisation des enseignements. Ces conventions ne peuvent être exécutées qu'après avoir été approuvées par le président de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel et votées par le conseil d'administration de l'établissement public.

Le directeur ou la directrice de l'institut prépare chaque année un document d'orientation politique et budgétaire. Ce rapport est présenté aux instances délibératives des établissements publics d'enseignement supérieur partenaires de l'institut national supérieur du professorat et de l'éducation au cours du troisième trimestre de l'année civile.

Le directeur ou la directrice propose une liste de membres des jurys d'examen au président de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel pour les formations soumises à examen dispensées dans l'institut national supérieur du professorat et de l'éducation et, le cas échéant, aux présidents des établissements partenaires mentionnés à l'avant-dernier alinéa de l'article L. 721-1.

Le directeur ou la directrice animera les équipes de l’INSPE pour mettre en œuvre la politique attendue. Il.Elle veillera à mobiliser tous les moyens disponibles pour que la structure atteigne les objectifs qui lui sont fixés en étant force de proposition auprès du président de l’université. Pour y parvenir, il.elle investira les champs suivants (Cf. détail dans le document joint à télécharger ci-dessous) :

  • Gouvernance et pilotage
  • Finances et ressources humaines
  • Formation

Conditions particulières d'exercice

Poste à pouvoir immédiatement par voie de mutation ou de détachement.

Conformément aux dispositions de l'article L. 721-3 du code de l'éducation, le directeur de l’institut est nommé pour un mandat de cinq ans par arrêté conjoint des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de l'éducation nationale, sur proposition du comité d’audition co-présidé par le Président de l’université de rattachement et la Rectrice de l’académie.

Profil recherché

Le Décret n° 2019-920 du 30 août 2019 précise que le.la candidat.e doit justifier « d'une expérience avérée dans le domaine de la formation des enseignants ou de la recherche en éducation, y compris à l'international. Ils peuvent également être recrutés à raison d'une expérience avérée d'enseignement, notamment dans les premier ou second degrés, dès lors qu'ils sont titulaires d'un doctorat. »

Le.La candidat.e devra attester d’un parcours professionnel démontrant :

- Une légitimité, un rayonnement scientifique et une réelle connaissance et pratique du monde de la recherche universitaire ;

- Une expérience avérée de conduite de projet, de management de structure d’enseignement supérieur ou de direction de composante ;

- Des compétences en management et en gestion administrative (notamment en ressources humaines et en finances) ; 

- Une bonne connaissance des enjeux et du fonctionnement du système éducatif, scolaire et de l’enseignement supérieur ;

 

Le.La candidat.e devra faire preuve des compétences opérationnelles suivantes :

- Coordonner et animer des équipes pédagogiques ;

- Accompagner les changements ;

- Conduire une négociation et gérer les conflits ;

- Déléguer et évaluer ;

- Encadrer et animer des équipes (pédagogiques et administratives) ;

- Entreprendre ;

- Prendre des décisions dans un système complexe ;

- Savoir représenter l’établissement ;

- Définir et suivre un budget.

 

Une expérience de management de structure multi-sites serait appréciée.

Information complémentaires

Les dossiers de candidature devront comprendre :

  • Une lettre de motivation assortie d’une déclaration d’intention (3 à 5 pages maximum) ;
  • Un curriculum vitae (2 pages maximum).

 

Les dossiers de candidature devront être adressés simultanément, au plus tard le 7 novembre 2019, cachet de la poste faisant foi, à :

  • Monsieur le Président de l'Université de Bordeaux, Université de Bordeaux, service des recrutements (Domaine du Haut-Carré – bâtiment C4), 351 cours de la Libération, CS 10004, 33405 Talence CEDEX ;
  • Madame la Rectrice de l’académie de Bordeaux, 5 rue Joseph de Carayon-Latour, CS 81 499 –33060 Bordeaux Cedex

Niveau d'études minimum requis

  • Ouvert aux contractuels