Numérique • Systèmes d’information et de communication

Développeur full stack

Réf. 2020-337223

Paris (75), France

Développeur full stack

Organisme de rattachement

Cour de cassation

Employeur

Cour de cassation 5 quai de l'Horloge 75055 Paris cedex 01

Versant

Fonction publique d'Etat

Catégorie

A

Poste à pouvoir le

22/01/2020

Quotité de temps de travail

Temps complet

Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploi Numérique • Systèmes d’information et de communication • CHARGEE/CHARGE DE CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT (FPE - FP2SIC12)
  • Date de publication 22/01/2020
  • Date de fin de publication 22/04/2020

Description du poste

Descriptif de l'employeur

Placé sous l’autorité de la Première présidente de la Cour de cassation et dirigé par un président de chambre, le service de documentation, des études et du rapport (SDER) est composé d’un adjoint au directeur, conseiller référendaire, onze auditeurs à la Cour de cassation et d’un directeur des services de greffe judiciaires, chef de services, coordonnateur d’une équipe de fonctionnaires de greffe et d’agents contractuels.

Le SDER est composé de six bureaux de contentieux, dits « de chambre » ; du bureau du droit constitutionnel et du droit public ; du bureau du droit européen, du droit comparé et des réseaux européens ; du bureau des diffusions numériques et du bureau des publications.

Le SDER assure des missions d’aide à la décision, de documentation et de suivi de la jurisprudence de la Cour de cassation et la diffusion de la jurisprudence. Il gère deux bases de données de décisions : Jurinet et Jurica.

En application des articles 20 et 21 de la loi n° 2016-1321 du 07 octobre 2016 pour une République numérique et des dispositions de l’article 33 de la loi n° 2019-2022 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, un décret doit notamment définir les conditions de mise à la disposition du public des décisions de justice et les mentions à occulter pour assurer la protection des données personnelles.

Dans le cadre de l’open data des décisions judiciaires, la Cour de cassation est responsable de la mise à disposition des décisions des bases de données Jurinet et Jurica et se verra confier le pilotage des dispositifs de collective automatisée des décisions de l’ordre judiciaire et des tribunaux de commerce. Dans ce contexte, devront être créés des dispositifs d’occultation des éléments d’identification des personnes physiques, parties ou tiers mais aussi de celles des magistrats ou membres du greffe, en cas de risque d’atteinte à leur vie privée ou leur sécurité. En lien avec les missions d’harmonisation de la jurisprudence de la Cour, des travaux seront conduits pour hiérarchiser les décisions.

Ces nouvelles missions exigent notamment la création d’outils informatiques et l’utilisation d’algorithmes d’apprentissage automatique. Elles appellent également une collaboration étroite avec le ministère de la justice, les juridictions du fond et des partenaires ou sociétés spécialisées dans les technologies de l’information.

Descriptif du poste

Le développeur full stack a pour mission essentielle le maintien et l’amélioration d’un moteur de recherche de jurisprudence actuellement en cours de déploiement sur le site internet de la Cour de cassation.

Il maintient cette application à l’état de l’art, l’améliore et l’adapte aux évolutions des besoins (nouveaux types de documents à diffuser, augmentation du nombre de documents…).
De manière générale, il contribue à améliorer les process de diffusion de la jurisprudence.

Intégré à une équipe composée de data scientists et d’un développeur full stack, il identifie et met en œuvre des projets innovants utiles aux missions de la Cour de cassation. Il participe en tant que de besoin aux projets recourant à l’intelligence artificielle, en lien étroit avec les data scientists. Il est en mesure de déployer des interfaces web permettant le déploiement et la mise en œuvre des applications recourant à l’apprentissage automatique (interface d’annotation, interface de visualisation…).

Il exerce ses fonctions en lien avec le service informatique de la Cour de cassation, le service de communication de la Cour de cassation et avec les prestataires informatiques extérieurs.

 

Conditions particulières d'exercice

Diplômé d’une formation supérieure en informatique (diplôme de second cycle), le développeur full stack doit :

Maîtriser parfaitement le développement de sites web et la suite Elastic, plus particulièrement Elastic Search,
Avoir un goût pour le design et l’expérience utilisateur et se tenir à l’état de l’art sur ces domaines,
Maîtriser les langages Python, Javascript (particulièrement le framework Angular) et évidemment HTML/CSS,
Avoir le sens du travail en équipe et le goût de l’innovation au service de l’intérêt général,
Etre organisé,
S’intéresser aux enjeux des métiers de la Justice,
Disposer d’une capacité d’écoute, de synthèse et de restitution.

Niveau d'études minimum requis

Niveau I : Bac + 5 Master, diplôme d'ingénieur ou diplôme équivalent

Information complémentaires

Candidatures à adresser à l’attention de Monsieur Jean-Michel Sommer, président de chambre, directeur du SDER à l’adresse sder.courdecassation@justice.fr

Les candidatures doivent être adressées à cette adresse électronique accompagnées d’un curriculum vitae détaillé et d’une lettre de motivation.

Nature de l'emploi

  • Emploi ouvert aux contractuels