Affaires juridiques

Adjoint(e) au chef de secteur FIN

Réf. MEF_2020-564

Paris (75), France

Adjoint(e) au chef de secteur FIN

Organisme de rattachement

Secrétariat général des affaires européennes

Versant

Fonction publique d'Etat

Catégorie

A

Poste à pourvoir le

02/03/2020

Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploi Affaires juridiques • CHARGEE/CHARGE DE REDACTION JURIDIQUE (FPE - FP2JUR03)
  • Date de publication 11/06/2020

Description du poste

Descriptif de l'employeur

Le Secrétariat général des affaires européennes (SGAE) est le service du Premier ministre chargé de la coordination interministérielle pour les questions européennes et les activités de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Il est le garant de la cohérence et de l'unité de la position française au sein de l'Union européenne.
Au sein du SGAE, le secteur FIN coordonne la participation des administrations françaises et procède aux concertations interministérielles nécessaires pour définir les positions exprimées par la France dans les différentes instances où sont examinés les sujets économiques et financiers (comités de la filière ECOFIN, groupes de travail du Conseil, Conseil ECOFIN, Parlement européen).
Sous la responsabilité du Conseiller financier, les adjoints du secteur FIN organisent et participent aux réunions interministérielles permettant d'arrêter la position française, participent à la définition et à la validation des positions françaises, préparent les dossiers d'entretien pour la Secrétaire générale et le Secrétaire général adjointe et rédigent les notes pour le Cabinet du Premier ministre.


Nombre d'agents au sein du secteur FIN : 10

Descriptif du poste

Le (la) titulaire du poste est responsable d’une part des sujets relatifs à la gouvernance économique en lien avec l’approfondissement de l’Union économique et monétaire y compris la zone euro. D’autre part, le (la) titulaire du poste est en charge des questions touchant au financement de la transition écologique et à la politique européenne d’investissement.
Dans ce contexte, il ou elle coordonne la position française dans le cadre des négociations législatives et prépare les instructions, à l’attention de la Représentation permanente de la France auprès des institutions européennes, pour les groupes du Conseil (groupe des Conseillers financiers/ COREPER).
Également, le titulaire du poste anime et pilote le réseau interministériel notamment en vu travaux d’influence et d’impulsion sur les enjeux liés à l’investissement européen (budget de la zone euro, banque européenne du climat, rapprochement entre la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement). Il ou elle organise les réunions inter services et anime des groupes de travail afin de définir la position française avec le cas échéant préparation des arbitrages. Il ou elle participe aux travaux d’anticipation et d’influence des initiatives européennes avec l’élaboration de notes de position française à destination des partenaires européens (États membres, Parlement européen, Commission européenne).
Exemple de négociations passées : révision du règlement relatif au plan d’investissement européen (plan juncker)
Négociations en cours ou à venir : futur plan d’investissement pour une Europe durable dans le cadre du Green Deal de la Commission européenne, règlement relatif à la gouvernance de l’instrument budgétaire de compétitivité et de convergence de la zone euro, programme d’appui aux réformes et aux investissement.

Le ou la titulaire du poste produit des analyses de fond sur les sujets de son champ d’intervention et prépare les notes d’entretien à l’attention de la Secrétaire général des Affaires européennes, conseillère Europe du Premier ministre, et de la hiérarchie.

Enfin, en lien avec les autres adjoints du bureau, le titulaire du poste coordonne chaque mois le Comité économique et financier (en formations suppléants et titulaires), le Comité des politiques économiques ainsi que le Conseil ECOFIN. L’adjoint pourra également contribuer, en lien avec un autre adjoint du secteur, à la coordination interministérielle du « semestre européen “.
L’affectation au SGAE est administrativement assimilable à une affectation dans une direction d’administration centrale des ministères économiques et financiers.
Exemple de dossier traité récemment : programme national de réforme.

 Référence du poste : FIN/LTM

Conditions particulières d'exercice

Déplacements ponctuels à Bruxelles.

Profil recherché

COMPÉTENCES ATTENDUES :

SAVOIRS :
- Environnement administratif, institutionnel et politique (RIME)
- Economie / finances (RIME)
- Outil bureautique de traitement de texte (Word ou autre)
SAVOIRS-FAIRE
- Aisance orale (RIME)
- Animer une réunion (RIME)
- Analyser une information, un document, une réglementation (RIME)
- Rédiger un acte juridique (RIME)
- Conseiller (RIME)
SAVOIR-ÊTRE
- Esprit d’équipe (RIME)
- Organisation (RIME)
- Réactivité (RIME)
- Sens de l'initiative (RIME)
- Esprit de synthèse (RIME)

Nature de l'emploi

  • Emploi ouvert aux fonctionnaires et/ou aux contractuels
0

Annonce sélectionnée